H I S T O I R E

La création de la Maison est le résultat d’un certain nombre de constats et d’interrogations.

Alors qu’elle n’avait que neuf ans Cassandre, l’une des fondatrices, faisait des réactions allergiques aux matières synthétiques et les vêtements conçus en matières naturelles provenaient de l’autre bout du monde, avaient des prix exorbitants ou simplement pas à son goût. Alors depuis qu’elle est toute petite, Muriel, sa mère, et co-fondatrice aujourd’hui de la Maison lui confectionne des vêtements.

Par la suite, Cassandre s’est trouvée par le luxe, le travail des grands couturiers, les maisons parisiennes et les valeurs de certaines marques telles que Stella McCartney et Vivienne Westwood l’inspirent.

L’idée première des fondatrices était de créer une marque de vêtements constitués uniquement à partir de matières naturelles et de réaliser une collection comprenant toute la garde-robe féminine. Cependant pour exploiter leur créativité et leurs envies artistiques, les fondatrices ont décidé de commencer par revisiter un intemporel du vestiaire masculin : la chemise, pour le réapproprier à la gente féminine.

Pièce maîtresse de la mode, les chemises fabriquées par l’industrie de la mode sont à leur goût trop simples, pas assez sophistiquées, et fabriquées dans des conditions anormales. 

La Maison a opté pour la personnalisation des matières et couleurs afin que ses chemises plaisent à tous et chaque des achats réalisés soient réfléchis. Notre ambition à long terme est de créer des chemises totalement sur-mesure.

La citation de Vivienne Westwood « Buy less, choose well, make it last” est leur mantra.

Après avoir travaillé dans le luxe et pour une marque parisienne de vêtements éthiques, Cassandre eu l’envie de créer sa propre marque afin de suivre ses convictions sans avoir de barrières financières ou hiérarchiques.

Muriel, de son côté, a toujours baigné dans cet univers grâce à sa mère qui était couturière de profession. Lassée par les vêtements de grandes enseignes qui se ressemblent tous, des phénomènes de mode aussi multiples qu’insolites adoptés par tous et des vêtements de créateurs hors de prix et peu soucieux de l’environnement, elle a commencé à créer ses propres vêtements pour elle et sa fille. Toute sa garde-robe aujourd’hui, est constituée de vêtements qu’elle a confectionné, et qui lui restent des dizaines d'années.

Ce sont tous ces constats qui ont amené la création de Maison Oppure, une marque de chemises design, durables avec des « engagements » qui semblent normaux pour les fondatrices, mais qui ne sont malheureusement pas pratiqués dans l’industrie de la mode actuellement. 

Il est incompréhensible pour les fondatrices que des sociétés exploitent des personnes, fassent travailler des enfants, détruisent ou abiment les océans et les corps avec des matières synthétiques, et polluent la planète avec une surconsommation et des transports de marchandises provenant de l’autre bout du monde. 

C’est en voulant rester sur leurs convictions et leurs personnalités, que le nom « Oppure » est né. De famille italienne, très chère à leurs yeux, ce mot italien peut signifier « pourquoi pas » et « autrement ». Exactement ce que les fondatrices ce sont dit lorsque l’idée leur est venue de créer des chemises autrement. De plus, le français et sa phonétique permettent de retrouver le mot « pure » lors de la prononciation, une référence inévitable à l’utilisation des matières naturelles.

 Tout ce que représente la Maison ce ne sont pour elles, non pas des engagements ni des valeurs mais tout bonnement la logique qu’elle aimeraient voir dans l’industrie mais il semble que la mode ait perdu la tête.