F O N D A T R I C E S

On ne pourrait pas parler de la marque sans évoquer ses fondatrices.

 mode ethique oppure chemises francaise

Muriel Dean est une couturière française qui créé sa propre marque de couture auprès de sa fille Cassandre Thiel. D’abord institutrice, elle se voue à sa passion la couture lorsqu’elle n’est pas en classe auprès de ses élèves. Curieuse et créative, elle se consacre à plusieurs activités dans différents domaines : lecture, Histoire, expositions d’art et de mode, voyage, aquarelle … elle ne connaît pas le  mot ennui.

 

En 2015, elle décide de reprendre des études pour passer dans un premier temps un CAP « Métiers de la mode », puis de se lancer le défi avec un bac pro « Mode flou ». Avec une mère ayant évolué dans le monde de la couture, les placards de la maison familiale étaient toujours remplis de tissus. Elle se remémore les escapades en sa compagnie dans les magasins d’usine de grandes marques de l’Est de la France et des Vosges. La beauté à voir de ces tissus et la sensation de les toucher ne l’ont jamais quittée et ont développé chez elle l’amour des belles matières. Elle peut passer des heures à chercher une étoffe. Comme tout un chacun, jusqu’à jeune adulte, Muriel a aimé suivre la mode et ses tendances puis comme les enseignes et leurs collections se ressemblaient énormément, elle a commencé à s’intéresser au travail de créateur.trice et à s’inspirer de leurs pièces pour façonner ses propres vêtements.

C’est avec sa tante italienne Maria, qu’elle a découvert mille et une astuce et que la couture s’est révélée un vrai plaisir à partager entre la préparation d’une recette de gnocchis et d’anti pasti de la Vénétie Julienne.

Dernièrement ce qui lui plait le plus c’est de confectionner des vêtements pour sa fille et de « décortiquer » le dessin et l’assemblage de la pièce concernée. C’est un peu ainsi qu’est née l’idée d’Oppure : confectionner de belles pièces en matières naturelles quand, même de grandes marques ne les réalisent qu’en synthétique(s).

Et, la couture qui n’était au départ qu’un passe-temps agréable est devenu au fil du temps une marque engagée.

 

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Cassandre a toujours été fascinée par la mode et devenue plus âgée pour le luxe. Petite, elle habillait des silhouettes en dessinant des vêtements multicolores. Puis d’innombrables cahiers se sont remplis de découpages de vêtements et accessoires prélevés dans des magazines dans lesquels elle se plongeait insatiablement.

Dès lors elle s’instruit, devient incollables sur les noms des directeurs artistiques des maisons de luxe, leurs défilés et leurs pièces iconiques.

Suivant sa mère dans les musées et magasins de tissus, la mode devient pour elle une évidence.

 

Après un bac littéraire, elle poursuit ses études ; elle travaille dans le prêt-à-porter puis dans le luxe pour finir à occuper un poste dans la mode éthique. Elle se lance alors un défi : créer la mode de demain.

Très sensible au climat social et environnemental, Cassandre imagine une façon de produire et créer plus responsable et en adéquation avec ses valeurs.

Oppure est pour elle l’alliance de son rêve et de ses engagements.