IMPACT ENVIRONNEMENTAL - ANTI FAST-FASHION

L’ambition de Maison Oppure n’est pas de créer pour créer en répondant à des injonctions de consommation effrénée. C’est la raison pour laquelle, nous optons pour la présentation de 10 modèles par collection, deux fois par an : une collection printemps - été et une collection automne - hiver.           

Une différence notable caractérise Maison Oppure, c’est la permanence de ses collections. Nous nous engageons à ce que chaque modèle reste disponible à la vente quelle que soit la saison ou la collection. « Engagée » contre la fast-fashion qui propose une multitude de modèles plusieurs fois dans une année, nous choisissons délibérément un nombre restreint de nouvelles chemises pour nos collections et axons prioritairement notre engagement sur la qualité de ses créations.

Ce sont près de 200 milliards de vêtements qui ont été produits en 2020, 60% d’entre eux sont jetés dès la première année. Le nombre d’invendus en France  en 2020 est de 144 millions, un chiffre alarmant. D’autant plus que sur cinq millions de tonnes mises sur le marché, quatre millions de tonnes de textiles sont jetées, mises en décharge ou brûlées. Les grandes enseignes ayant recours à la fast-fashion proposent en moyenne six collections par an. Ces collections représentent plus de 15 000 modèles chacun produit en plus de 10 000 exemplaires. Seulement en une année, une marque peut ainsi produire 150 millions de vêtements ; le fait de produire en abondance impact fortement la planète.

Les vêtements en matières synthétiques évacuent l’équivalent de 50 milliards de bouteilles en plastique dans l’océan chaque année, dû à leurs microfibres. De plus, la quantité d’eau utilisée pour à la production des vêtements est colossale : l’utilisation de 4% de l’eau potable disponible sur la planète est nécessaire.

Les périodes de soldes encouragent à la surconsommation. Les prix bas et les rabais importants attirent.  C’est l’objectif même des enseignes de fast-fashion. Ce sont pendant les périodes de soldes que ces enseignes vendent près de 50% de leurs vêtements. Certains vêtements soldés sont même conçus spécialement pour l’occasion. Mais les prix bas sont souvent synonymes de mauvaise qualité de tissus, de fabrication et donc de plus forts impacts environnementaux. 

Les enseignes de fast fashion vivifient l’envie de consommer en proposant de nombreux articles à bas prix. Mais au-delà d’avoir un impact très néfaste sur la planète, l’achat n’est pas toujours nécessaire. Chaque année, une personne achète en moyenne entre 15 et 30 kg de vêtements. Une partie d’entre eux ne seront portés qu’une seule fois, une dizaine de fois, mais jamais bien plus.

Les achats compulsifs ou peu réfléchi, dans ces enseignes de fast fashion, n’ont pas grand impact sur notre porte-monnaie mais on ne peut pas en dire autant pour la planète. Le but de ces grandes enseignes est de produire vite, pour pouvoir proposer vite, créer de la demande vite et y répondre. Un modèle peu moral et à but très lucratif. 

surconsommation fashion revolution Bangladesh pollution textile

 

Maison Oppure se refuse de suivre ce modèle et instaure son propre rythme en répondant à ce phénomène de sur-consommation en faisant de la protection de l’environnement une priorité. Elle propose ainsi des chemises exceptionnelles, respectueuses et durables. Si la chemise est portée et lavée avec soin, elle peut durer une dizaine d’années.

mode responsable durable  

Nous utilisons des matières naturelles afin de proposer une chemise durable et qualitative. Nous Maison se sert de tissus issu de fin de rouleaux eux-mêmes utilisés par les grandes maisons de luxe. Ainsi, nous n’engendrons aucune production supplémentaire, et il n'y a pas de gaspillage d'énergie car le tissus utilisé est déjà existant. De plus, nous ne possédons pas de stock de chemises, seules les chemises commandées sont produites pour empêcher la sur-consommation. Enfin, la Maison Oppure ne propose pas de soldes, car nous voulons éviter à tout prix les effets néfastes que celles-ci occasionnent. 

Changez la mode, changez le monde.

Rejoignez le mouvement #fashionrevolution